LE POINT SUR LES ANCÊTRES MORIN, MORRIN, MORING,
 VALCOURT, CHÊNEVERT ET MARIN.


(par Jean-Louis Morin)



Nous savons que de nombreux Ancêtres Morin de souches différentes sont venus s’installer en Nouvelle-France avant la Conquête. Notre premier généalogiste, Claude, en avait dénombré 16, sans compter un certain nombre de femmes Morin.

Alors que nous nous apprêtons à finaliser un répertoire généalogique de l’ensemble des familles Morin, force nous est de constater que de nombreux autres Morin sont arrivés en terre d’Amérique après 1763, et que nous devons tenir compte de tout le monde si nous voulons le répertoire le plus complet possible. Et cela, en tenant aussi compte de tous ceux qui ont emprunté le patronyme Morin bien que leur Ancêtre ne soit pas un Morin, ou de tous les Morin qui sont devenus des Marin, ou des White, ou autre …

Notre dernier Point sur les Ancêtres Morin remonte au printemps 2008, MORINFO numéro 65. Il est maintenant temps de rafraîchir un peu ces données.

Vous remarquerez que dans la présente nomenclature, certains Ancêtres sont disparus, comme Jean-Baptiste Marin : il n’a jamais existé. Il s’agit d’une erreur de transcription du défunt Institut Drouin, dans sa première version, celle de 1958, de son Dictionnaire national des Canadiens-Français (à la page 902) où on attribue un mariage avec Josephte Audet à Jean-Baptiste MARIN, alors qu’il s’agit de Jean-Baptiste MORIN. Et Pierre-Hector cède la place à son Ancêtre … Pierre 10. Par contre, de nombreux autres sont venus s’ajouter, comme vous pourrez le constater.

J’ai aussi séparé les Ancêtres hommes et femmes, question d’aérer un peu le texte.


HOMMES

1. ANDRÉ MORIN, (AN) fils de Jacques et Michelle Dion. Il est de St-Jacques-de-Bazoges-en-Paillers, arrondissement La-Roche-sur-Yon, évêché de Luçon, Poitou (Vendée). Premier mariage avec Marguerite Moreau, fille de François et Anne Fiot, le 26 août 1670, à Québec. Elle est de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, ville, arrondissement et évêché d’Orléans (Loiret). Second mariage avec Charlotte Larue, fille de Georges et de Françoise Nicolardeau, le 26 novembre 1696, à Charlesbourg.

 

2.    PIERRE MORIN DIT BOUCHER, (P2) (Pierre 2) d’ascendance inconnue. Selon une preuve circonstancielle établie par Arsène et Jacques-Yvan Morin, il est fort probable qu’il soit de Grandville, Normandie (Seine-Maritime). Mariage avec Marie Martin, fille de Pierre et Catherine Vigneau, vers 1661, à Port-Royal, Acadie.


3.  CLAUDE MORIN-LANGEVIN, (LAN) d’origine inconnue. Il est de Louisbourg, Acadie. Mariage avec Madeleine Lamoureux-Rochefort, fille de Jean-Baptiste et Madeleine Pichot, en 1718, à Louisbourg, Acadie.


4.   CLAUDE-PIERRE MARIN, (CL) d’ascendance inconnue. Il est de St-Saturnin, ville de Chartres, Orléanais. Mariage, à une date et un endroit inconnus, avec Marie-Jeanne Milet, d’ascendance inconnue. Elle est aussi de St-Saturnin. Ses enfants prendront le patronyme Morin.


5.     CHARLES MORIN, (CH) fils de Pierre et Catherine Poinelle. Il est de St-Pierre-de-la-Forêt-sur-Sèvres, arrondissement de Bressuire, évêché de Poitiers, Poitou (Deux-Sèvres). Mariage avec Marie Michel, fille de Pierre et Catherine Dubocq, le 3 novembre 1667, à Québec. Elle est de St-Vivien, ville, arrondissement et archevêché de Rouen, Normandie (Seine-Maritime).


6.   PIERRE MORIN (P6) (Pierre 6), fils de Jacques et Hilaire Guéry. Il est de St-Etienne-de-Brillouet, arrondissement de Fontenay-le-Comte, évêché de Luçon, Poitou (Vendée). Mariage avec Catherine Lemesle, fille de Jean et Marguerite Renard, le 13 juin 1672, à Québec. Elle est de St-Pierre-du-Chatel, ville, arrondissement et archevêché de Rouen, Normandie (Seine-Maritime).


7.  EUGÈNE-CHARLES-MAURICE MORIN, (ECM) fils de Claude-Michel et Berthe-Augustine Ballu. Il est de Paris, France. Mariage avec Juliette Poirier, fille de Moïse et Odile Lamarre, le 14 novembre 1928, à Longueuil.


8.     PIERRE MORIN (P8) (Pierre 8), fils de Pierre et Marguerite Laurent. Il est de Plaine-Haute, arrondissement et évêché de St-Brieuc, Bretagne (Côtes-du-Nord). Mariage avec Marie-Madeleine Lespinay, fille de Jean et Catherine Granger, le 22 février 1694, à Beauport. Pierre décède le 28 octobre 1722, et Marie-Madeleine se remarie avec Guillaume Duboc, le 30 juillet 1724. Plusieurs de ses descendants prendront le patronyme Marin, spécialement dans les comtés de St-Jean, Bagot, Verchères et St-Hyacinthe.


9.    EUGÈNE-FERDINAND MORIN, (EF) d’ascendance inconnue. Lorsqu’il arrive aux Iles-de-la-Madeleine, il est veuf de Françoise-Honorine de Honelleberg. Il serait de La-Haye-du-Puys, Manche, Normandie. Second mariage avec Ursule Cormier, fille de Basile et Marguerite Lapierre, le 2 juillet 1861, à Havre-Aubert,  Iles-de-la-Madeleine.


10.  PIERRE MORIN (P10) (Pierre 10), d’origine inconnue. Mariage avec Rose Duhamel, fille du Capt. Julien et d’Angélique Duval, le 22 octobre 1777, quelque part en Ontario. Pierre est capitaine au long cours, au service de sa Majesté, sur le Lac Ontario, au moment de son mariage. Ils auront pour fils, entre autre, le Capt. Pierre-Hector Morin, probablement né en Ontario, et qui sera fait prisonnier par les troupes anglaises lors de la bataille de St-Denis, en 1837, de même que son fils Achille. Condamnés à mort pour haute trahison, ils seront déportés en Australie, d’où ils reviendront en 1847. Certains de ses descendants, dans l’état de New-York, prendront le patronyme White.


11. FRANÇOIS MORAND, (FM) fils de Jean et Marie Dsemer. Il est de Thionville, Lorraine. Mariage avec Catherine Petitclerc, fille de Louis et Geneviève Belleau, le 18 janvier 1761, à Notre-Dame de Québec. Certains de ses descendants, à compter de la quatrième génération, prendront le patronyme Morin.


12.  PIERRE-LOUIS MORIN (P12)(Pierre 12), fils de Pierre-Charles et Jeanne-Julie Métairie. Il est de Nonancourt (Eure), France. Mariage avec Isabelle-Helen Mc Donnell, fille de Duncan-Cameron-Hugues et Agathe-Henriette Latour, le 23 janvier 1838, à Notre-Dame de Montréal.


13.  FRANCOIS MORIN, (FR1) (François I) fils de François et Marie Castonguay. Il est de St-François, diocèse de Vienne. Mariage avec Marie-Madeleine Ledroit-Laperche, fille de François et Marie Guay, le 18 octobre 1756, à Notre-Dame de Québec.


14.FRANCOIS MORIN, (FR2) (François II) fils de Jean et Marie Durand. Il est du diocèse de La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime). Mariage avec Marie-Charlotte Poulin, fille de Jean et Marie Gagné, le 16 février 1757, à Rimouski.


15.HENRI MORIN, (HN) fils de Pierre et Marguerite de la Coste. Il est de St-Sauveur-de-la-Rochelle, Aunis (Charente-Maritime). Mariage avec Marie-Anne Bouchaud, fille d’André et Marie-Anne Cochu, le 8 janvier 1752, à Notre-Dame de Québec.


16. JEAN-BAPTISTE MORIN, (JB)  fils de Jean-Baptiste et Gillette Privé. Il est de Dinan, diocèse de St-Malo, Bretagne (Côte d’Armor). Mariage avec Marie-Françoise Dupré, fille de François et Marie Allaire, le 7 février 1757, à Contrecoeur. Plusieurs de ses descendants prendront le patronyme Marin.


17.JACQUES MORIN (JC1) (Jacques I), fils de Michel et Renée Verdy ou Veydie. Il est de St-Germain-du-Val, arrondissement de La Flèche, évêché d’Angers, Anjou (Sarthe). Mariage avec Louise Garnier, fille de Charles et Jeannne Labraye ou Broye, le 19 septembre 1661, à Montréal. Elle est veuve de Jean Pichard, tué par les Iroquois le 14 août 1661, à Montréal.


18.JACQUES MORIN (JC2) (Jacques II), fils de Jean et Olive Rabot. Il est de St-Planchers, diocèse de Coutances, Normandie (Manche). Mariage avec Marie-Anne Robert, fille de Jacques et Marie-Anne Laurent, le 4 novembre 1760, à St-Philippe de Laprairie.


19. JAMES MORIN, (JM) d’ascendance inconnue. Il est d’Irlande. Mariage avec Eleanor Quinlan, d’ascendance inconnue, le 28 octobre 1827, à St-Patrick, Nelson.


20.LOUIS-CHARLES MORIN, (LC) fils de François et Marie-Louise Costillard. Il est de St-Julien, Bretagne (Côtes-du-Nord), France. Mariage avec Hélène Holmes, fille d’Auguste et Marguerite Joseph, le 11 janvier 1910, à Paspébiac.


21. LAURENT MORIN, (LT) fils de Peter et Ann Brislan. Il est d’Irlande. Mariage avec Jane Mc Keown, fille de Patrick et Margaret Mc Intyre, le 7 janvier 1823, à Montréal. Elle est aussi d’Irlande.


22.JEAN MORING, (MG) fils de Jean et Ann Morhead. Il est de Dumfries, Ecosse. Mariage avec Marie-Josephte Leroux-Provencal, fille de Jean et Louise-Charlotte Trullier, le 4 juin 1764, à Sorel.


23.MOÏSE MORIN CHENEVERT, (MS) fils d’Aaron et Jeanne Boutin. Il est de St-André, ville et arrondissement de Niort, évêché de Poitiers, Poitou (Vienne). Mariage avec Madeleine Monin, fille de Gilles et Marthe Richaume, le 26 novembre 1707, à Notre-Dame de Québec.


24.NOËL MORIN, (NL) fils de Claude et Jeanne Moreau. Il est de St-Etienne-de-Brie-Comte-Robert, arrondissement de Melun, Brie (Seine-et-Marne). Mariage avec Hélène Desportes, fille de Pierre et Françoise Langlois, le 9 janvier 1640, à Québec. Elle est veuve de Guillaume Hébert, décédé le 23 septembre 1639.


25.ROBERT MORIN, (RB) d’ascendance et de lieu d’origine inconnus. Mariage avec Françoise Mignier, fille d’André et Jaquette Michel, vers 1690, à Québec.


26.JEAN MAURIÉ-MORIER-MOURIER, (MAU) fils de Jean et Anne Caron. Il est de Chenommet, évêché d’Angoulème, Angoumois, Charente. Décès en août 1705, à St-Jean, Ile-d’Orléans. Mariage avec Marie Mineau, fille de Jean et Jeanne Caillé, le 29 octobre 1678, à Ste-Famille, Ile-d’Orléans. Elle se remarie en 1706 avec Jean Rabouin. Certains de ses descendants prennent le patronyme Morin.


27.FRANÇOIS-PIER MORIN-PANTOUX-VALCOURT, (MPV) fils de Noël et d’Anne Carpignet. Il est de St-Aignan, diocèse de Bayeux, Normandie, France. Mariage avec Charlotte Vigneau, fille d’Antoine et Madeleine Pichet, le 1er août 1736, à Notre-Dame de Québec (contrat Pinguet le 31 juillet 1736).


28.FRANÇOIS MAURIN, (MRC) fils de Philippe et Marguerite Monnier. Il est de St-Pierre-de-Jarnac, Champagne, diocèse de Saintes, Saintonge. Ses descendants prennent le patronyme Morin. Mariage avec Marie-Anne Daigneau-Dagneau-Douville de Quindre, fille de Louis-Césaire et Marie-Anne Picoté-de Belestre, le 21 décembre 1758, à Montréal (contrat Panet le 19 décembre 1758 sous le nom Douville-de Quindre). Ses descendants prennent le patronyme Morin.


29.ANTOINE PICOTIN, (PIC) d’origine inconnue. Mariage à un endroit et une date inconnus avec Suzanne Bastien, d’origine inconnue. A la deuxième génération, s’appelleront Moulin-Picotin. A partir de la troisième génération, certains de ses descendants prendront le patronyme Morin.


30.AUGUSTIN MORIN-MORON, (SP) fils de Paul et Marie Delara, natif d’Espagne. Il épouse Marie Hébert, fille de Paul et Marie Mélançon, le 28 septembre 1767, à Pointe-Coupée, Bâton Rouge, Louisiane.


31.CHARLES-CÉSAR FRANÇOIS MARIN-DE LAMARQUE, (MARC) fils de Jacques et Hélène Saurel-Gorel, de Notre-Dame de St-Relique, évêché de Toulon, Provence (Var). Premier mariage avec Madeleine Niquet, fille de Pierre et Françoise Lemoine, le 5 juillet 1691, à St-François-du-Lac. Second mariage avec Louise Lamy, fille d’Isaac et de Madeleine de Chevrainville, le 6 juillet 1703, à St-Pierre de Sorel. Certains de ses descendants prendront le patronyme Morin.


32.EUGÈNE MORIN, (COG) d’origine inconnue. Cuisinier venu de France, il épouse Martha Coghill le 4 août 1849, à Boston, Massachusetts.


33.FRANÇOIS MORON-MORIN, (RON) fils de François et Marie-Bonaventure Duflau. Serait originaire d’Espagne. Epouse Elisabeth-Madeleine Lamarre, fille de François et Marie-Louise Mausien, le 8 avril 1766, à Pointe-Coupée, Bâton Rouge, Louisiane.


34.JACQUES MORAND, (JMN) fils d’Antoine et de Marie Isabeau, de St-Martin d’Angoulême, Angoumois. Il épouse Jacquette Audet le 7 novembre 1684 à Notre-Dame de Québec. Ancêtre du curé Labelle. Certains de ses descendants, à compter de la troisième génération, prendront le patronyme Morin.


35.JEAN-BAPTISTE PITALIER-LAMARINE, (PIT) dit MARIN, fils de Charles et de Madeleine Bénard, d’Orléans, Orléanais. Il épouse, en première noce, Josephte Chaperon, fille de Jacques et Cécile Carrière, le 10 février 1727, à St-Enfant-Jésus, Pointe-aux-Trembles. Puis, en seconde noce, Charlotte Caty, fille de Paul et Geneviève Badeau, le 7 mai 1731, au même endroit. Certains de ses descendants prendront le patronyme Morin.


36.JOHN MORRIN, (DAV) fils de John et de Phoebé Davit, du comté de Mayo, Irlande. Epouse Catherine Giroux, fille de Joseph et de Geneviève Bourgoin-Bourguignon, le 30 avril 1849, à Berthierville, Berthier.


37.JOSEPH MARIN-SANSCHAGRIN, (MAJ)  fils de Louis et Thérèse Méric-Mérigue, de Toulon, Provence, France. Epouse Marguerite Vildé, fille de Pierre et Marie-Anne Proteau, le 13 avril 1722, à Notre-Dame de Québec. A compter de la troisième génération, certains de ses descendants prendront le patronyme Morin.


38.JOSEPH MORRIN, (MORR) de Dumfries, Ecosse. Médecin. Fondateur du Morrin College. Epouse Catherine Evans le 18 janvier 1817, à Québec.


39.LOUIS MOREL, (MEL) d’origine inconnue, mais de France. Ses descendants prendront le patronyme Maurais, puis Morais, et enfin, à partir de la sixième génération, le patronyme Morin. Epouse Thérèse-Catherine Bois, fille de Jacques et Anne Soucy, endroit et date inconnus.


40.MARIN FOREST-LAVERDURE, (FOLA) fils de Marin et Marguerite Dreux, de St-Pierre, Orléans, Orléanais, France. Epouse en première noce Marie-Anne Caty, fille de Paul et Geneviève Badeau, le 11 février 1726 à Pointe-aux-Trembles. Puis, en seconde noce, Marie-Anne Riquier, fille de François et Anne Renaud, le 17 novembre 1738, à Terrebonne. Ses descendants prendront le patronyme Forest-Marin, puis Forest, puis Marin, puis Morin à compter de la cinquième génération.


41.NICOLAS PERROT, (PER) fils de François et Marie Siveau, des Dravées, commune de Darcey, diocèse d’Autun, Bourgogne, France. Ancêtre direct de Chevalier de Lorimier et du Cardinal Rodrigue Villeneuve. Epouse Madeleine Raclos, fille de Godebon et Madeleine Viennot le 11 novembre 1671, au Cap-de-la-Madeleine, Champlain. Certains de ses descendants, au Manitoba, prendront le patronyme Perreault dit Morin, puis Morin.


42.PIERRE ALBERT, (ALB) fils de René et Marie Clérenceau-Devanceau, du Poitou, Vendée, France. Il épouse Louise-Thérèse Grondin le 24 novembre 1702, à la Rivière-Ouelle, Kamouraska. A la sixième génération, l’un de ses descendants, Félix, épousera Dorymène Morin. A compter de la septième génération, leurs enfants opteront pour le patronyme Morin.           


43.CLAUDE MARIN, (MAC) fils de Louis et Jeanne Marin. Originaire de Lyon, Lyonnais. Il épouse Josephte Chevrier, fille de François et Marie-Anne Gibeau, le 21février 1757, à Verchères.


44.JACQUES LEMARIÉ, (LEM) d’origine inconnue. Fermier de la Redoute de M. de la Durantaye. Il épouse Marie Morin, de France, d’origine inconnue. Ils sont les ancêtres du curé Labelle et de Sir Evariste Leblanc. A la dixième génération, l’un de leurs descendants, Lucien, sous le nom de Lucien Morin, épousera Pearl Viau le 14 juillet 1940, à Valleyfield.


45.ANTOINE MORAN-LA GRANDEUR, (MML) fils d’Antoine et d’Hélène Lacroix. Originaire d’Aurillac, Auvergne. Il épouse Madeleine Poutret, fille d’André et de Jeanne Burel le 28 mai 1687 à Sorel. A partir de la cinquième génération, certains de leurs descendants se retrouvent sous le patronyme Morin.


46.PIERRE MORAND-DOUVILLE, (GRI) fils de Jacques et Marie Jorché. Il est de St-Jean-de-Thiolières, diocèse de Clermont, Auvergne, France. Il épouse Madeleine Grimard, fille de Jean et Christine Reynier, le 23 novembre 1627, à Québec (Contrat Adhémar). A partir de la sixième génération, certains descendants prendront le patronyme Morin-Grimard.


47.JEAN MOREAU-DUPLESSIS, (DUP) fils de Jean et Suzanne Pied. Il est de St-Saturnin, diocèse de St-Maixent, évêché de Poitiers, Poitou, France. Il épouse Agnès Richard, fille de Guillaume et Agnès Tessier, le 1er décembre 1703 à la Pointe-aux-Trembles, Montréal. A la sixième génération, une fille,  Philomène, se mariera sous le patronyme Morin.


48.NICOLAS HAMANN, (HAM) parents non-mentionnés. Il est de Dattenhofen, Allemagne. Il est soldat de la Compagnie du colonel Leatz. Il épouse Isabelle Fontaine, fille de Jean-Baptiste et Françoise Fortier, le 6 mai 1788 à la Holy Trinity Church de Québec. A la quatrième génération, Narcisse, fils de Jean Aumane et de Félonise Aubry, se mariera avec Marie Mousseau, sous le patronyme Morin, le 28 septembre 1896 à Bonfield, Ontario.


49.GUILLAUME MORIN, (GUI), fils d’André et Anne Sabotier. Selon le registre de Ste-Brigide de Montréal, il est de France, sans autres précisions. Il épouse Joséphine Therrrien, fille de Denis et Joséphine Rivet, le 27 juin 1888, à Ste-Brigide de Montréal.


50.FRANCIS-ALEXANDRE DEVALCOURT, (DEV) fils de Jean-Baptiste-Bernard et de Catherine-Marguerite Francfort, de Paris, Ile-de-France. Epouse Marguerite Gould le 18 juillet 1794 à Baltimore, Maryland, USA.


51.RICHARD MORNING, DIT MORAND, (MNG) fils de Thomas Morning et de Margaret Brodrick. Selon l’acte de mariage, il est d’Irlande. Epouse Jeanne Molloy, fille de Luc et Mary Keave, le 15 septembre 1798 à Carleton, comté de Bonaventure. Certains de ses descendants se retrouvent sous les patronymes Moran et Morin.


52.MATHIEU MOREIN, (MAT) fils de Pierre et d’Anne Grenouilleau. Né en 1776, à Castillon, Libourne, (Gironde), France. Epouse Aimée-Julie Chaix-Chais, fille de Pierre et Elisabeth Vedy, le 3 juin 1806, à Pointe-à-Pitre, Guadeloupe. Décède à Pointe-à-Pitre, le 12 décembre 1828. Ses descendants s’établiront en Louisisane.


53.JOHN-MARY MORIN, (HIC) fils de Martin-Joseph et de Rose Joyce. Ils sont de Mayo, Irlande. John-Mary est né le 18 avril 1868, à Philadelphie. Epouse Eleanor Hickey, à Pittsburgh, en 1897. Représentant républicain au Congrès américain, élu en 1912. Décès le 3 mars 1942.



FEMMES

1.    PÉLAGIE MORIN-MARIN, (SIB) d’origine inconnue. Elle serait de St-Malo, Ille-et-Vilaine, France. Mariage avec Jean Sibolot-Sibillotte dit Lalune, d’origine inconnue, avant 1747, à la Nouvelle-Orléans, Louisiane.


2.   MARIE MORIN, (BOIS) fille de Pierre et Isabelle Pellerin. Elle est de Challans, arrondissement Les-Sables-d’Olonne, évêché de Luçon, Poitou (Vendée). Mariage avec Noël Boissel, fils de Jacques et Marie Héripel, le 23 juillet 1669, à Notre-Dame de Québec. Il est né à Québec en mai 1641.

 

3.    CLAIRE MORIN, (BOUR) fille de Pierre et Roberte Léger. Elle est de Notre-Dame, ville et arrondissement de Mortagne, évêché de Chartres, Perche (Orne). Premier mariage avec Jamin Bourguignon-Lepatron, d’origine inconnue, le 30 novembre 1636, à Notre-Dame de Québec. Il décède le 23 février 1660. Second mariage avec Jean Martineau-Lapile, fils de Jean et Colette Savarte, le 26 juillet 1662, à Notre-Dame de Québec. Il est de St-Aubin-de-Courpignac, arrondissement de Jonzac, évêché de Saintes, Saintonge (Charente-Maritime).

 

4.    MARIE MORIN, (DAUP) fille de François et Charlotte Roulant. Elle est de St-Jean-en-Grève, ville et archevêché de Paris. Lorsqu’elle arrive en Nouvelle-France, elle est veuve de Paul Oudan. Second mariage avec Etienne Dauphin, fils d’Etienne et Julienne Richard, le 15 novembre 1665, à Notre-Dame de Québec. Il est de Bonnes, ville et arrondissement de Chatellerault, évêché de Poitiers, Poitou (Vienne). Il décède le 31 août 1693, à l’Hôtel-Dieu de Québec. Troisième mariage avec Pierre Chaignon, fils de Michel et Madeleine Boursier, le 10 août 1694, à Beauport. Son lieu de naissance précis est inconnu, mais il est de l’évêché de Poitiers, Poitou (Vienne).

 

5.    MARIE MORIN, (GIGN) fille d’Etienne et Marguerite des Mazeaux. Elle est d’Amblin, évêché de Langres, Champagne (Haute-Marne). Mariage avec Laurent Gignard, d’ascendance inconnue, le 11 septembre 1673, à Notre-Dame de Québec. Il est de La Rochelle. Lorsqu’il arrive en Nouvelle-France, il est veuf d’Elisabeth Sorin ou Soret.

 

6.    FRANÇOISE MORIN, (PELL) fille de Jean et de Jeanne Desnouets, ou Denoise, ou Noise. Elle est de St-Jean-du-Perrot, ville arrondissement et évêché de La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime). Premier mariage avec Antoine Pelletier, fils d’Eloi et Françoise Matte, le 19 août 1647, à Québec. Il est de St-Pierre-de-Brésolette, canton de Tourouvre, arrondissement de Mortagne, évêché de Chartres, Perche (Orne). Antoine meurt par noyade le 2 octobre 1647. Second mariage avec Etienne Demers ou Dumets ou Dumay, le 28 janvier 1648, à Notre-Dame de Québec. Il est de St-Jacques, ville et arrondissement de Dieppe, archevêché de Rouen, Normandie (Seine-Maritime).


7.  OLIVE MORIN, (PIN) d’ascendance inconnue. Elle est de Thury-Harcourt (Calvados). Mariage avec Marin Pin ou Pain, d’ascendance inconnue, le 2 août 1643, à Thury-Harcourt. Il est de Thury-Harcourt, arrondissement de Caen, évêché de Bayeux, Normandie (Calvados). Ils émigrent en Nouvelle-France avec leurs enfants.


8.   GERMAINE MORIN, (GER) fille d’Emile et d’Aurélie-Julie Plessis, de France. Epouse Joseph Miller-Tefner, fils de Louis et Hélène Tardif, le 25 octobre 1927, à St-Cœur-de-Marie, Québec.


9.   ELISE MORIN, (MOT) fille d’Auguste-Félix et de Victoire-Célanire Motte, de Paris, France. Epouse Pierre Laplatte, fils de Pierre et Clothilde Bernachon, de Paris, France, le 30 juillet 1888 à Notre-Dame de Montréal.


10. WINEFRIDE MORIN, (PLU) fille de James et Bridget Lenahan, de Roscommon, Irlande. Epouse James Plunkett, fils de Patrick et Mary Ryan, du comté de Meath, Irlande, le 13 août 1855, à Notre-Dame de Montréal.


11.CHARLOTTE MORIN, (LET), d’origine inconnue. Fille du Roy, elle serait née vers 1646, puisqu’elle avait 35 ans au recensement de 1681. Inhumée à Sorel le 1er mars 1714. Epouse Pierre Letendre dit Laliberté, d’origine inconnue, vers 1668, à d’Autray ou Sorel.

D’autre pourraient venir s’ajouter au fil de nos recherches … C’est à suivre …


Dernière mise à jour: 29 mars 2013